jeudi 5 janvier 2012

Elle...seulement elle

Ah... Nadine...
Quand j'y pense, cet alliage subtil d'élégance et de finesse, comment pourrait-on imaginer dépasser cette délicatesse dans les mots prononcés ? Ces mots pesés après mûre réflexion, comme l'expression d'une pensée profonde et empreinte d'une inaltérable sagesse, sans oublier cette justesse de ton, cette humilité à cent coudées du spectaculaire et du vulgaire.
Mais tout cela n'est rien, non rien, si l'on songe, ne serait-ce qu'un instant fugitif, à la compétence sans faille et au professionnalisme avéré qui lui font dédaigner, dans une dévotion quasi-monacale, le clinquant médiatique au profit d'un travail implacable de ses dossiers pour servir avec désintéressement, grandeur et dignité notre république dans l'intérêt de tous.

2 commentaires:

  1. "Quand on est con,
    On est con"

    Voici ce qui me vient à l'idée à l'entendre.

    RépondreSupprimer
  2. Sacrip'Anne > on a un même un étalon là, question démesure :)

    RépondreSupprimer