samedi 7 janvier 2012

A dangerous method

Quand on connaît et apprécie le cinéma de Cronenberg, on peut être finalement surpris par ce film, tant il semble au moins dans la forme relativement éloigné du style du cinéaste.
Mais pas dans les thématiques par contre...

Se basant sur une pièce de théâtre dont le titre est The Talking Cure, le film est la chronique des relations, sur plusieurs années, entre Carl Jung, Sigmund Freud et une patiente, Sabina Spielrein, qui souffre d’hystérie.
Cette chronique permet d'aborder (en mettant en avant leurs rencontres) des moments de discussions professionnelles sur les méthodes psychanalytiques, les questions de séduction et de sexe.
S'ajoutent des éléments plus personnels ou privés, en raison de la relation entre Jung et Spielrien, une "méthode" totalement proscrite par Freud.
Le traitement s'avère surprenant : Cronenberg n'hésite pas habituellement à fouiller loin ou près, à mettre les mains dans le cambouis.
Là, cela reste extrêmement propre, raide, un peu corseté peut-être à l'image de la société de ce début de siècle.La pièce de théâtre qui sert de matériau de base au film peut expliquer cela, mais c'est comme si le cinéaste avait pris le parti de ne rester que du côté du cerveau, que ce soit pulsionnel ou intellectuel, et si le sexe est présent, il n'est certainement pas sur le devant de la scène. Refoulé ?
Car on sent que ça bouillonne quand même. Et puis, quelques pointes d'humour laissent envisager une certaine ironie de la part du cinéaste.
On passe un bon moment, avec d'excellents acteurs et des dialogues au cordeau. Michael Fassbender, qui joue Jung, confirme le bien qu'on peut penser de lui.  Mortensen et Knightley sont bons également.
Il est finalement intéressant de constater que ces acteurs, plutôt "physiques", sont au service d'un film qui donne la prime à l'intellect. Et c'est peut-être la clé du film, avec cette impression persistante chez moi, que Cronenberg s'est amusé à bâtir le film sur ce type d'oppositions ou de décalages.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire