mercredi 30 novembre 2011

Pêche en nos troubles

Vécu il y a peu. Transports en commun. Une maman avec ses deux petits. Parlant plutôt fort, braillant pas mal. La maman, hein. J'avais sorti mon bouquin. Inquiétude fugace, mais bon. Restons tranquille et positif.
D'un côté, la petite famille fait son train comme on dit  (même dans le tram), et pour ma part, j'ai décroché de mon texte.
Un monsieur est assis face à la maman et ses deux enfants. Laquelle continue de s'adresser plutôt rudement à sa progéniture, on connaît ça, les milieux populaires et tout et tout...
A un moment, le portable de la dame sonne, elle fourre illico sa main dans la poche de son parka, et patatras le portable se retrouve par terre.
Le monsieur se penche, ramasse et rend l'objet à la maman.
"Je vous remercie, c'est gentil ! " dit-elle.
...
Cette formulation, parfaite, adaptée, pleine de courtoisie,et même de douceur, m'a surpris.
Impressionné. Favorablement. Elle peut le faire ! Elle sait le faire !
Je me suis pris à regretter que la maman ne soit pas davantage sur ce registre avec ses loupiots.
Mais j'ai aussi pensé qu'en certaines situations, à certains moments, elle devait sûrement le faire.
Sur cette pensée optimiste, je descendis : j'étais à destination.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire